Les priorités de sélection

Fertilité, résistance aux mammites, solidité des aplombs, largeur de bassin, taux utiles du lait élevés, constituent les atouts forts de la Rouge Flamande. Les critères de sélection prioritaires sont donc autres et visent à atténuer les principaux « manques » de la race.

Dans la détection des mères à taureaux et leurs accouplements, l’accent est mis en premier lieu sur la quantité de lait et la longévité puis dans son second lieu sur la morphologie avec notamment la taille et la qualité des mamelles.

 Un effort de sélection est également apporté à la précocité de la race avec la sélection de génisses réalisant une 1ère lactation élevée avec une quantité de lait supérieure à 6500 kg. Dans les 2 ou 3 ans qui viennent, l’Union Rouge Flamande compte bien profiter de la sélection génomique mise en œuvre dans le cadre des programmes nationaux pilotés par l’INRA et l’Institut de l’élevage (GEMBAL – G2R).