Une forte pression de sélection

Sur les 60 élevages inscrits de l’Union Rouge Flamande représentant un total d’environ 800 animaux, la sélection des meilleures vaches de la race, les mères à taureaux, concerne chaque année de 15 à 20 élevages. La commission génétique de l’Union Rouge Flamande composée d’éleveurs et de techniciens de l’OS et du CRRG choisit dans ces troupeaux de 12 à 15 mères à taureaux proprement dites et une vingtaine de vaches souches. Font partie de ces vaches souches, bien sûr des jeunes vaches d’avenir, d’anciennes mères à taureaux dont on souhaite prolonger la lignée avec des pères à taureaux plus anciens mais également des vaches de très bonne qualité mais néanmoins inférieures à la 1ère catégorie.